• Ptit Bunny

Expressions - 2


Vous vous souvenez comme on s’était bien amusés avec les drôles d’expressions que les grands utilisent parfois ? J’en avais encore sur ma liste. Les voici :





Tomber dans les pommes : quand j’entends cela, j’imagine toujours un gros tas de pommes qui s’écroule parce que quelqu’un tombe dessus. Mais ça veut dire s’évanouir. Dans la cour de récré, j’ai un copain qui était tombé, il s’était fait très mal et il saignait. On l’a vite assis sur une chaise pour qu’il ne tombe pas dans les pommes.

Mettre les points sur les i :  moi, les points et les accents à l’école, ça m’ennuie. Mais ici, ça n’a rien à voir. Mettre les points sur les i, ça veut dire, dire les choses de manière très claire. Maman a mis les points sur les i : plus question de regarder la télé au moment du goûter.


C’est mon petit doigt qui me l’a dit : Madame Jeanne elle disait ça parfois quand j’étais dans sa classe en maternelle. Et je regardais toujours son petit doigt pour essayer de voir ce qu’il avait de particulier. Mais maman m’a expliqué que c’était une façon pour Madame Jeanne de dire qu’elle savait quelque chose, mais qu’elle ne voulait pas dire comment elle l’avait appris. Quand on désobéissait par exemple et que quelqu’un allait rapporter (en français de Belgique, on dit raccuser), elle disait parfois ‘je sais que vous n’avez pas mis vos papiers à la poubelle pendant la récré, c’est mon petit doigt qui me l’a dit'.


Passer du coq à l’âne : ça, c’est vraiment une expression bizarre. Je ne sais pas pourquoi les grands ont choisi ces animaux-là. Sûrement parce qu’ils ne se ressemblent pas. Passer du coq à l’âne, ça veut dire passer vite d’une chose à une autre. Par exemple quand maman me dit ‘Ptit Bunny n’oublie pas d’aller ranger ta chambre’ alors que je suis en train de lui expliquer ma journée, elle passe vraiment du coq à l’âne !


Il pleut des cordes : cela veut simplement dire qu’il pleut très fort. Mais moi je préfère une autre expression que j’ai entendue une fois chez mon papy : “il pleut comme vache qui pisse”, mais je ne suis pas sûr que ce soit très poli.


Les murs ont des oreilles : la première fois que j’ai entendu cette phrase-là, ça m’a fait un peu peur que les murs aient des oreilles. Tous  les murs ? Et elles sont où leurs oreilles ? Mais après on m’a expliqué : cela veut dire que quelqu’un pourrait entendre ce qu’on a dit. Par exemple, si j’ai envie de faire une petite bêtise avec mon petit frère, je dois lui expliquer tout bas, parce que les murs ont des oreilles.


Obéir au doigt et à l’œil : très bien obéir. Moi, quand j’ai envie d’être très gentil, j’obéis au doigt et à l’œil.


Se mettre le doigt dans l’œil : ça fait mal. Mais quand les grands disent ‘je me suis mis le doigt dans l’œil, ça n’a rien à voir ! Cela veut simplement dire se tromper.


Ne pas avoir la langue dans sa poche : ça c’est vraiment bizarre aussi. C’est quand on n’est pas timide, qu’on réplique facilement.


Les doigts dans le nez : la première fois que j’ai entendu un grand dire tu vas faire ça les doigts dans le nez, je me suis dit que ce n’était vraiment pas une bonne idée ! J’ai dû avoir l’air très très étonné, parce que maman a ri et elle m’a dit ‘Ptit Bunny, les doigts dans le nez, cela veut dire facilement’. J’ai réfléchi puis comme je n’ai pas ma langue dans ma poche, je lui ai dit : ‘ma dictée, les doigts dans le nez !’, et on a bien rigolé !


Apprendre, ça peut être vraiment gai !

45 vues

Posts récents

Voir tout